Bonjour

Bonjour
B I E N V E N U E

La Salorge des Artisans du Sel

La Salorge des Artisans du Sel
J’ai visité la Salorge des Artisans du Sel, c’est bien, la boutique est agréable et judicieusement aménagée, elle est spacieuse et accueillante, puis on y trouve du sel à gogo avec de nombreux sujets pour l’accompagner, sans oublier le panier typique des marais salants.Une visite s'impose, elle est située ZA " La Métairie de la Lande " 22 rue des Salamandres, à 44350 GUERANDE, tout simplement.

Lézard vert des Marais Salants de la Presqu'île Guérandaise.

Lézard vert des Marais Salants de la Presqu'île Guérandaise.
Depuis quelques années, je le traquais dans les Marais Salants de la Presqu'île Guérandaise, aujourd'hui, je l'ai déniché par hasard, comme on dit : " le hasard fait bien les choses ". Ce spécimen ne fait que 20 cm de longueur environ. Je pense que c'est un juvénile, car l'adulte fait entre 30 et 40 cm de longueur.

Météo NANTES, Pays de Loire, France

Météo ORAN -Algérie

Médaillon insolite

Médaillon insolite
trouvé dans les sédiments, au mois de Février 2011, au cours de travaux d'entretien des marais salants à Roffiat.De 6, 08 cm de diamètre, il comporte des points d'agrafe aux quatre coins cardinaux. J' ai de suite pensé à la coiffe de ROSPORDEN, mais.... Je recherche des informations sur cet objet - mulon-sur-la-saline@orange.fr - Merci d'avance .

Les Marais Salants

Les Marais  Salants
Signalisation routière

Marais Salants de GUERANDE

Marais Salants de GUERANDE
Site classé

La Paludière de Batz sur Mer

La Paludière de Batz sur Mer
Musée des Marais Salants de Batz sur Mer (Loire Atlantique)

Paludier

Paludier
des Marais Salants de GUERANDE

Visite de la Saline de PONKERNEAU

Visite de la Saline de PONKERNEAU
Observation de la cristallisation dans un oeillet.

mardi 20 décembre 2011

2 - ) CATASTROPHE DE L’ ERIKA en 1999


 
   
 
CATASTROPHE DE L’ ERIKA EN 1999
 

L’ «  ERIKA » un pétrolier de 180 mètres de long chargé de 26 000 mètres cubes de fioul lourd, parti de Dunkerque à destination de Livourne (Italie), le 12 décembre 1999, à 06 H 00, s’est trouvé en difficulté à 50 Km au large de la Pointe de Penmarc’h dans le finistère.
 
Naufrage de l' ERIKA
 
 



Le dimanche 12 décembre 1999, le pétrolier «  ERIKA«  se brisait au large des côtes de la Bretagne :

- A 18 heures : le Plan POLMAR Mer est déclenché par le Préfet Maritime de l’ Atlantique

Le vendredi 24 décembre 1999, le Plan POLMAR terre est déclenché pour la loire Atlantique.

Le samedi 25 décembre 1999, arrivée des 1ères nappes du polluant sur nos côtes. Afin d’assurer

la protection du site des Marais Salants, les premiers barrages sont réalisés dans les embouchures des étiers.

Le désastre qui s’étend sur plus de 400 kilomètres, est arrivé dans la nuit du samedi 25 décembre au dimanche 26 décembre. En Presqu’île, personne ne croyait vraiment à ce Noël noir, mais le vent qui a déchainé vers 03 heures du matin n’a laissé aucune chance. La triste conclusion provisoire du naufrage de l’ ERIKA s’est révélée bien supérieure.

 
Photos du Net et de Guy CONSTANT
 
 

A visionner, sur You Tube, une vidéo concernant la catastrophe de l’ » Erika ».
 
Cliquez sur l'adresse
 

http://www.youtube.com/watch?v=8RHAEwQAZlA


 
Catastrophe de l' ERIKA
 


Les lieux les plus touchés par le fioul sont marqués de points ronds noirs, les autres ne sont que peu envahis par ce produit, mais concernés par ce désastre.
Les dégâts enregistrés sur toute la Presqu’île, donnaient une idée de la violence du ton de la tempête.
 
 
 
La côte Sud Bretagne est complètement souillée, et la côte d’Amour paye un lourd tribu entre Batz sur Mer et Le Pouliguen. Cette pollution s’étend sans ménagement, n’oubliant aucune crique, aucune plage sur toute la façade Atlantique du département.

Point de surprise donc une fois sur la côte : le désastre sur des kilomètres de côtes sauvages, ces fameux rochers solides et superbes qui font la réputation de la Presqu’île, le fioul s’y est collé, infiltré, installé .

A marée basse, des nappes de plus de quinze centimètres d’épaisseur sur des longueurs impressionnantes s’étirent d’une baie à l’autre. Quotidiennement, ce spectacle se renouvelle sans cesse.

Il y a eu une grande mobilisation, non seulement sur le plan local mais aussi à l’échelon national.
Des moyens importants, en hommes et matériels, ont été déployés sur l’ensemble du secteur touché. Tous les services publics ont été impliqués, chacun en ce qui les concerne, dans cette opération de grande envergure.

Le reportage photographique qui suit, ne donne qu’un petit aperçu du désastre généré par le naufrage de l’ERIKA, notamment par le produit que transportait ce pétrolier : du fioul lourd.

 
2011-11-26 20-47-18_0032
. La côte sauvage du Pouliguen située au Sud.




 
Baie de la Grande jambe
 
 
Une équipe de dépollution qui charge le fioul dans des bennes.
Demain, avec le phénomène de la marée, l’endroit nettoyé sera à nouveau recouvert d’une épaisse couche de fioul.

Des équipes constituées de bénévoles, de militaires de toutes les armes, de la Sécurité Civile, de Gendarmes, de CRS , d’ Associations, venues de toute la France , se sont déployées sur ce site pollué sous la conduite de spécialistes, notamment de Sapeurs Pompiers.
 
Ce travail a duré des jours, des semaines et des mois sous d’incessantes relèves par marée basse.
La nature a repris ses droits grâce à la participation très active de ces femmes et hommes qui méritent toute notre considération et notre gratitude.

Au mois de Mars 2001, la côte sauvage a repris un peu de son aspect originel, mais il y a toujours des équipes qui s’activent à dépolluer les rochers et les végétaux, ils travaillent à la petite cuillère.

 
Baie de la Grande Jambe 2
 
 


Les bennes remplies sont retirés par des engins de levage, et, pour les endroits inaccessibles par de gros hélicoptères de l’Armée.
Un militaire de la Sécurité Civile de Brétignoles confiait : «  Nous sommes pourtant habitués aux catastrophe, mais franchement, nous ne nous imagions pas ça, surtout en France « .
Par mesure de sécurité, la Préfecture a fait fermer les accès à la côte sauvage et les municipalités ont pris des arrêtés interdisant les chemins côtiers.


 
Baie de la Grane Jambe 3
C’ est une horreur !!!!!!


I
Baie de la Grande Jambe 4
 
 
Baie de la Grande Jambe 5
 
En raison de la forte tempête, le fioul est passé par-dessus les falaises pour se retrouver à des dizaines de mètres à l’intérieur des terres.

Le dimanche 26 décembre 1999, il pleuvait, la tempête était toujours là, à plus d’un kilomètre du littoral l’eau qui ruisselait, était recouverte d’irisation. L’atmosphère puait le fioul, pis que dans une station.

Ce dimanche matin très tôt, lorsque j’ai ouvert la fenêtre, j’ai de suite compris que le désastre était arrivé à nos portes, par cette odeur fétide du fioul.

 
Baie du Guec



Baie de Quiobert 44740
 
Cette équipe a progressé d’une dizaine de mètres en découpant la masse de fioul pour remplir les poubelles, puis les transférer dans la benne. Demain, c’est la reprise à zéro au pied de la falaise.

 
Baie du Mannéric 44740

 
Oiseaux englués
 
Des centaines d’oiseaux morts ont été retrouvés sur le littoral de la côte sauvage complètement englués par le fioul.

Au 30 janvier 2000, 2 000 oiseaux ont été traités par le Centre de Nantes.
 
Sur l’ensemble de la façade Atlantique, sur 60 000 oiseaux recueillis, 12 000 seulement étaient vivants, 9 000 ont survécu.
Source : Ligue pour la Protection des Oiseaux. Les plus touchés ont été :
Les Guillemots de Troil, les petits oiseaux des vasières, les fous de bassan, les macreuses noires, les pingouins torda, les macareux…….

A cette même date : 1 400 tonnes de déchets et fioul lourd ont été ramassés dans le Finistère, 13 000 tonnes dans le Morbihan, 75 000 tonnes en Loire Atlantique, et 26 000 tonnes en Vendée.

 
Baie du Nau
Pendant ce temps, à quelques centaines de mètres de là, par marée basse, sur une baie légèrement atteinte, des personnes se livrent à leur passion, malgré l’interdiction.


 
Fosse de préstockage Boles de Goustan
 
Fosse de préstockage située à environ un kilomètre de l’endroit pollué.
Ce produit polluant sera par la suite transféré sur la raffinerie de DONGES, à proximité de Saint-Nazaire, afin d’y être traité.

 
Chenal du Pouliguen- La Baule-01
Premier barrage flottant.

 
Chenal du Pouliguen-La Baule-02
Deuxième barrage flottant.

 
2011-11-26 18-38-32_0012

 
Barrage sue l'étier de Malor-01
Troisième barrage,
comportant de gros tubes munis de clapets
empêchant l’eau de mer de pénétrer dans les circuits hydrauliques de marais salants, par marée haute de vive eau.

 
Barrage de l'étier de Malor-02
Côté du barrage se trouvant dans les marais salants.



Malgré quelques grains de sable dans les rouages, cette mission de dépollution est arrivée à son terme.

En ce qui concerne les Marais Salants, la profession, en général, s’est engagée à préserver son site par la mise en place de barrages à l’entrée des étiers, avec l’aide précieuse des Services de l’ Etat. Chaque exploitant, à son niveau, a sécurisé les trappes d’accès d’eau de mer dans les « vasières », par la mise en place dans les cuves de sacs contenant de la pouzzolane, des coquillages vides et des coquilles d’huitres, complété par un filet. Ce procédé retient les particules les plus fines.

Ce système de filtration a été installé sur certain barrage, et semble avoir donné satisfaction. Seulement la mise en œuvre de cette filtration et son suivi en sont à leurs balbutiements.
 
L’objectif est d’obtenir – et une vérification préalable sera opérée – un taux d HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) inférieur à la valeur guide reconnue comme pertinente par les Ministères à savoir : 200 nanogrammes (0,000 000 001grammes) par litre d’eau de mer introduit dans les Marais. Cette norme est celle appliquée à l’eau potable. Certains organismes prétendent que le taux d’ HAP avant le naufrage de l’ ERIKA se situait entre 2 et 12 ng par litre. D’où l’interrogation suscitée par la profession.

Les Ministres concernés ont rappelé la position du gouvernement concernant la nature du fioul de l’ ERIKA : «  C’est un fioul n°2, c’est-à-dire un résidu de distillation du pétrole brut ; plusieurs analyses l’ont confirmé. Ce fioul contient , comme tous les produits pétroliers, des composés toxiques et notamment des hydrocarbures aromatiques polycycliques. Conformément à la réglementation européenne, il est répertorié cancérogène de 2e catégorie, ce qui signifie qu’il existe une forte présomption qu’il soit, dans certaines conditions, effectivement cancérogène. Le Centre Interrégional de toxicovigilance du Grand Ouest a indiqué que le risque par inhalation était faible, car les déchets pétroliers contenaient peu de composés organiques volatiles.

Après de nombreuses vérifications et analyses effectuées par l’ Agence Française de Sécurité Sanitaires des Aliments (AFSSA), dans le courant du mois de Juin 2000, Le Préfet de Région a donné l’autorisation de laisser entrer de l’eau de mer dans les marais salants dans le seul but d’assurer leur maintien en salinité.

Les hommes du marais rappellent qu’ils ne sont pas seulement producteurs de sel, mais gestionnaires et surtout garants de l’intégrité d’un territoire hérité d’un savoir-faire millénaire, aujourd’hui devenu site classé.

Appliquant le principe de précaution à la fois sanitaire et environnemental, la majorité de la profession Paludière a décidé de faire l’impasse sur la production de sel 2000 ; néanmoins, les paludiers ont poursuivi leur travail de remise en état et d’entretien de leurs salines, comme une année normale.

Aujourd ’hui, 29 novembre 2011, douze ans après cette catastrophe, on n’entend plus parler de l’» Erika » ! La vie continue.
 
 
Guy CONSTANT ---------Paludier---------- Syndic du Secteur n° 13 -----------
 
 
PS : Sous réserves qu’il en avait le droit, cette semaine, en pleine tempête «  Joachim « , le cargo TK Bremen sous pavillon maltais prend la mer avec l’aval des autorités portuaires.
Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 décembre 2011, vers 02 heures du matin, il s’échoue sur la plage de «  Kerminihy «  à proximité de l’embouchure du ria d’ Etel dans le Morbihan.
Résultat une des plus belles plages du Morbihan est maintenant polluée.
 
Devant de tels comportements, nous ne sommes pas encore à l’abri d’autres catastrophes.
 
 
Quelques images, en cliquant sur le lien ci-dessous (ctrl + clic)
http://www.planet.fr/dossiers-de-la-redaction-tempete-joachim-les-incroyables-images-du-cargo-tk-bremen-echoue-sur-une-plage-morbihan.144679.1466.html?xtor=ES-1-140191[Planet-a-la-Une]-20111217
 
 

                                        ---------------oooooOooooo---------------



Cargo TK Bremen échoué à ETEL, Philip PLISSON témoigne.

 
Cliquer sur «  reportage … «  pour le visionner. ( ctrl+clic)
 
Reportage de Philip PLISSON



                                          ----------oooOooo----------

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire