Bonjour

Bonjour
B I E N V E N U E

Joyeux Noël et Meilleurs Voeux

Joyeux Noël et Meilleurs Voeux

La Salorge des Artisans du Sel

La Salorge des Artisans du Sel
J’ai visité la Salorge des Artisans du Sel, c’est bien, la boutique est agréable et judicieusement aménagée, elle est spacieuse et accueillante, puis on y trouve du sel à gogo avec de nombreux sujets pour l’accompagner, sans oublier le panier typique des marais salants.Une visite s'impose, elle est située ZA " La Métairie de la Lande " 22 rue des Salamandres, à 44350 GUERANDE, tout simplement.

Lézard vert des Marais Salants de la Presqu'île Guérandaise.

Lézard vert des Marais Salants de la Presqu'île Guérandaise.
Depuis quelques années, je le traquais dans les Marais Salants de la Presqu'île Guérandaise, aujourd'hui, je l'ai déniché par hasard, comme on dit : " le hasard fait bien les choses ". Ce spécimen ne fait que 20 cm de longueur environ. Je pense que c'est un juvénile, car l'adulte fait entre 30 et 40 cm de longueur.

Météo NANTES, Pays de Loire, France

Météo ORAN -Algérie

Médaillon insolite

Médaillon insolite
trouvé dans les sédiments, au mois de Février 2011, au cours de travaux d'entretien des marais salants à Roffiat.De 6, 08 cm de diamètre, il comporte des points d'agrafe aux quatre coins cardinaux. J' ai de suite pensé à la coiffe de ROSPORDEN, mais.... Je recherche des informations sur cet objet - mulon-sur-la-saline@orange.fr - Merci d'avance .

Les Marais Salants

Les Marais  Salants
Signalisation routière

Marais Salants de GUERANDE

Marais Salants de GUERANDE
Site classé

La Paludière de Batz sur Mer

La Paludière de Batz sur Mer
Musée des Marais Salants de Batz sur Mer (Loire Atlantique)

Paludier

Paludier
des Marais Salants de GUERANDE

Visite de la Saline de PONKERNEAU

Visite de la Saline de PONKERNEAU
Observation de la cristallisation dans un oeillet.

vendredi 29 octobre 2010

B/ Guy le Paludier = 1°) L E R O U L A G E - 2°) LE BACCHARIS HALIMIFOLIA

                                           -----ooOoo-----

       

      1°) L E  R O U L A G E

      Le château d'eau de BATZ SUR MER                                           
        Clocher de l' Eglise Saint-Guénolé de BATZ  sur Mer 44740  _NIK9918
       Le Roulage de sel 2009: Le Roulage de sel:
                            Après la récolte de sel qui peut se dérouler du mois de juin jusqu'à la fin du mois de septembre et, avant les intempéries, il est grand temps de mettre à l'abri sa production annuelle de gros sel (ou sel gris de Guérande ), soit en la stockant dans une salorge ou en la livrant chez un négociant ;  c'est souvent le cas.
        Cette opération s'appelle le roulage. Il consiste à charger le sel depuis le Mulon situé sur le Tremet aux abords de la Saline, sur une remorque se trouvant à proximité, au moyen d'un chargeur.  Le matériel utilisé au cours de cette manipulation doit répondre aux critères exigées par l'Organisme de certification de la qualité du produit, à savoir :    a) - Le matériel roulant doit être en bon état de propreté  ;  b) - la benne de la remorque peut être en alu ou en métal similaire.  La cloison intérieure en planche non traitée ;  c) - le godet du chargeur doit être en inox ;  d) - Au cours du trajet, le sel doit être recouvert  par une bâche. Lors du chargement, du transbordement ou toute autre opération, les paludiers doivent utiliser des  pelle en alu.     
      Un diaporama sur le roulage de sel, à consommer sans retenue.
                     Roulage du sel sur You Tube
         Un petit échantillon d'oiseaux vivants dans les marais salants.
      Héron cendré01 Héron cendré02 Gorge bleue _NIK9181 _NIK9188 Quelques bernaches ou bernacles de passage dans la vasières de Scorlouan



                Mes apprentis  Paludier (ières)             DSC00945



       ...................... et mon porteur.
      DSC00938 


                                                                       ----------oooOooo-------------



                                              2°)   LE   BACCHARIS   HALIMIFOLIAFâché


      UNE PLANTE VEGETALE AU COEUR DE LA PRESQU'ILE GUERANDAISE

          Originaire d'Amérique du Nord, le Baccharis (appelé sénéçon-en-arbre ou faux cotonnier) est utilisé dans les parcs, les jardins et le long des routes situés aux abords du littoral.  

                             En raison de sa capacité de reproduction (jusqu'à un million de graines sur un pied femelle - la durée de vie d'une graine étant de cinq ans) et de ses qualités d'adaptation, le Baccharis a également colonisé de nombreux espaces naturels du Littoral Atlantique et de la Méditerranée.


            Baccharis.........................................................Herbe dite de Pampa  


                               AUX  ESPACES  NATURELS                 

          Sur le territoiore de la Presqu'ïle Guérandaise, il est notamment présent sur la Côte Sauvage, dans les marais salants de Guérande et du Mes, sur des terres agricoles en friches, aux abords des routes et des zones  délaissées d'activtés.  Le caractère invasif du baccharis ne se limite pas à la France.

                       CARTE D'IDENTITE DU BACCHARIS  :  

                         -  arbuste pouvant atteindre 5 mètres de hauteur, doté de petites fleurs et fruits blancs comparables à ceux du pissenlit  ;  
                           -  feuilles vert-clair, dentelées et caduques  ;  
                           -  floraison et frutification de septembre à novembre.

                           QUELS PROBLEMES POSE LE BACCHARIS  ? 

                             La fermeture des paysages :  En formant des fourrés très denses, le Baccharis ferme et banalise les paysages en diminuant leur intérêt esthétique et touristique.

                             La disparition d'espèces végétale  :  Il entraîne localement la disparition d'autres expèces végétaux qui éaient originellement présentes, il diminue donc la biodiversité. Ainsi, il existe en Presqu'ïle Guérandaise d'anciens sites d'orchidées sauvages aujord'hui totalement envahis par le baccharis.

                               Dans les Marais Salants, une réelle menace  :  Il est localement très présent en bordure des salines où il a un effet " brise-vent " contraire aux besoins des paludiers. 

                               Le baccharis envahit aussi progressivement d'anciens chemins abandonnés et des salines en friches  rendant plus hypothétiques leur remise en état et leur exploitation.
        
                                  COMMENT LUTTER CONTRE LE BACCHARIS ?   

                               Pas de technique simple et efficace ! Le bacharis montre une rare résistance et les techniques de lutte mécanique (broyage, abattage, arrache...) sont souvent inadaptées au milieu naturel ou nécessitent des inerventions répétées sans garantie de résultat.

                                  Aucun moyen de lute chimique ( désherbant...)ne concilie à ce jour, efficacité contre la plante d'une part, et inocuité pour le milieu naturel d'autre part. 

                                  A l'excpion de la submersion du pied, rarement possible (il se développe sur les talus), il n'exise pas, à ce jour, de technique pour se débarrasse efficacement et durablement du baccharis.

                                        SEUL L'ARRACHAGE MANUEL DES TRES JEUNES POUSSES AVEC LEUR RACINES EST EFFICACE ET SANS DANGER POUR L'ENVIRONNEMENT  : 

        


                                         Des programmes de recherche en cours  :      

                                 Des expérimentations d'élimination du baccharis sont en cours en Presdqu'île Guérandaise et ailleurs. Tous ces programme coûtent cher et nécessitent des délais très longs.                                    Il est certain qu'il faudra plusieurs années pour obtenir des résultats probants et les rendre opérationnels.

       NB  : D'autres plantes invasives font leur apparition sur le site en rive des Communes du Pouliguen, Batz sur Mer et le Croisic.



                                                         Chêne vert


                   Cadavre d'un renard sous un bron, sur le talus des marais salants.  Il n'est pas rare, en période hivernale, de trouver des cadavres d'animaux, d'oiseaux, etc......                                                                                           



                                    --------oooooooooooOooooooooo------------    

         

      Aucun commentaire:

      Enregistrer un commentaire